Rechercher
  • éditeur

À Lorient, les futurs travaux de l’étang du Ter font débat

Dernière mise à jour : 18 mai 2019

-Article 2019-05-15- OF page Lorient-

Association Ensemble, Amis, Usagers du Ter,
Les membres du bureau de l'association E.A.U. DU TER (Ensemble, Amis, Usagers du Ter)

Lorient Agglomération a présenté un projet de modifications importantes de l’étang du Ter, bordé par Lorient, Larmor-Plage et Plœmeur. Les travaux, prévus pour 2020, posent question. Gros chantier à venir à l’étang du Ter. Lorient Agglomération vient de présenter un projet de modifications importantes le concernant. Les ouvrages, notamment au niveau du pont de Kermelo, vont être confortés et améliorés du point de vue de leur fonction hydraulique. Pour la digue de Kermélo, la vanne sera remplacée et une passe à anguilles installée. À Saint-Mathurin, la digue sera restructurée, avec l’injection d’un coulis béton. La vanne et le seuil seront supprimés. Et tout ça est prévu pour 2020.

« Destruction de la faune et de la flore » Des travaux pas au goût de tous. Une association vient de se constituer : EAU (Ensemble, amis, usagers) du Ter. Elle regroupe déjà plus de 200 membres et a pour vocation de porter la voix des usagers dans la cohérence d’une gestion naturelle du Ter.

« Il est temps que les 200 000 usagers, amis du Ter qui viennent s’y promener aient une association qui porte leurs voix dans le respect de la nature et du cadre de vie de cet espace naturel remarquable, annonce Laurent B., au nom de cette association. Les travaux sont prévus l’année prochaine, mais les conséquences du projet concernant les usagers et l’écosystème ont été à peine dévoilées. De nombreux usagers regrettent d’avoir été informés partiellement et souhaitent plus de transparence. »

Les membres de l’association précisent que « le cabinet d’études a indiqué qu’il n’avait pas été missionné pour étudier les conséquences sur l’écosystème, qui sera détruit. D’où la surprise, l’incompréhension, voire parfois la colère des usagers lorsqu’ils découvrent la réalité des conséquences sur le site naturel le plus fréquenté de l’agglomération : destruction de la faune et de la flore d’eau douce (dont plusieurs espèces protégées), car celle-ci serait supprimée, odeurs nauséabondes voire toxiques liées aux algues vertes, incohérence des traitements à Lorient et à Plœmeur… »

Ses membres demandent donc à Lorient Agglomération de fournir plus d’explications « sous forme d’une étude réelle d’impact, avant de supprimer un écosystème et d’imposer de nombreux désagréments aux usagers. Nous restons confiants sur sa capacité à mettre en place la continuité écologique par des mesures plus harmonieuses entre l’eau, la faune et les usagers. »

Contact de l’association et renseignements : eauduter.info

20 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout