LOGO2.png

Qui sommes nous ?

BIODIVERSITE AVANT ET APRES LES TRAVAUX.

~* EAU du  TER *~

Nos valeurs : 

L'association Ensemble, Amis et Usagers du Ter

Que faisons nous ?

Nous défendons les intérêts de tous les usagers des étangs du Ter (joggers, familles...) et de la nature associée pour un usage en harmonie.

Les faits, la vérité. Nous étudions les faits, les confrontons aux beaux discours.
Nous 
proposons et avertissons sur des solutions.
La vérité est notre meilleur argument.

- Position des candidats aux municipales    de LORIENT, LARMOR-PLAGE et PLOEMEUR

-Étang du Symbole : Mortalité 2 jours après la chasse d'eau de l'étang d'eau salée de Lorient Kermélo.
Communiqué du 26/10/19. Communiqué du 04/09/19

- Août 2019 Près de 18 000 personnes nous soutiennent!
- Evolution juil. 2019 L'Agglo. lance une étude d'impacts sur les conséquences du projet  
   vers les articles de presse

- Juil.19 : Le Ter - Kermelo envahi d'algues vertes
- Nous avons fourni notre rapport d'analyse à Lorient Agglomération et au Préfet.   

  - Evolution juin 2019 L'Agglo. lance une étude hydraulique pour analyser les conséquences et le temps en vase que devront subir les usagers et riverains.  vers les articles de presse

 - Nous avons organisé une séance d'information publique sur les conséquences du projet. 
lien vers les articles de presse.

Les 200 000 usagers annuels du Ter
n'ont pas été intégrés dans le projet. 
Nous 
souhaitons qu'ils puissent s'exprimer: 
Association E.A.U. du Ter
Ensemble, Amis, Usagers du Ter

(Adhérer gratuitement et être informé
en envoyant un
message ICI)
Déjà  près de  18 000 signatures
MesOpinions : 17 700 signatures !
Pétition papier :  100 signatures
Avaaz :                   70 signatures

~* Dernières actualités *~

La continuité écologique signifie, le passage des sédiments, des anguilles et la protection des espèces de poissons qui vivent dans un seul milieu (eau douce). Art.L214-17 et Classement en liste  2

 

Mars 2019 : Lorient agglomération a annoncé en réunion publique un projet modifiant de manière importante les étangs du Ter destruction des écosystèmes d'eau douce sans analyse préalable des espèces protégées ou des conséquences du projet.

Des conséquences du projet peu évoquées : Les 200 000 usagers annuels du Ter ont le droit de savoir...
- Suppression des étangs d'eau douce et des écosystèmes associés (et de toute la faune et flore d'eau douce, dont plus de 80 espèces protégées) sans aucune étude initialement.

-  La vase et les algues vertes seront à l'air libre sur l'étang du haut (St Mathurin) dans un espace vert encaissé sur un temps indéterminé.
- Paiement pour Lorient à Kermelo de la vanne et ajout d'une passe à anguilles pour plus de 500 000 euros
mais au contraire suppression à Ploemeur St Mathurin de la vanne et de la passe à anguilles pourtant existantes et en bon état. Des choix ont été faits ? La loi ne s'applique-t-elle pas de la même façon à Lorient et Ploemeur ?

- Quelles nuisances pour les habitants, entreprises de tourisme et usagers ?
- Consolidation des digues...

La passerelle oubliée du projet : Depuis plus de dix ans, les usagers demandent une passerelle pour boucler le tour de Kermélo au lieu de devoir risquer de passer sur la route départementale en sortie de virage (entre les deux étangs).

Nous demandons notamment que :
(Nos premières demandes ont été validées
- sur l'étude environnementale avant de détruire un écosystème

- soumettre le projet au contrôle de l'état par autorisation (et non juste une simple déclaration)

- etc...)

- l'étude d'une passerelle pour piétons ou d'un chemin sur le renfort de la digue de St Mathurin soit intégrée au projet. (Ce qui ne change pas grand chose au délai du projet puisqu'une demande d'autorisation est maintenant nécessaire);

- l'égalité devant la loi. Egalité de traitement de la vanne de Lorient-Kermelo et de Ploemeur-St Mathurin. Tant que la vanne de Kermelo est en place, il n’est pas normal d’imposer un sort différent à celle de St Mathurin (l'effet de n'enlever qu'une des deux vannes est d'ailleurs peu significatif mais détruit un écosystème);

- l'étude de la solution plus efficace en terme de continuité écologique : Au lieu de bloquer l'eau en permanence (sauf lors d'1,5 chasse par mois), nous proposons de lever les vannes pour laisser couler
l’eau en permanence au prorata de l’arrivée d’eau du ruisseau du Ter;
Cela permet de laisser passer les anguilles sous les vannes levées, de ne pas bloquer la circulation des sédiments et de laisser vivre les espèces d’eau douce en amont;

- l'étude environnementale est actuellement menée sur la commune de Ploemeur mais La ville et les usagers de Ploemeur ont cependant été exclus et c'est une nouvelle fois l'Agglomération et la ville de Lorient qui dirigent seules l'étude. Nous demandons que les principaux concernés soient inclus dans la direction de l'étude;

- égalité de l'entretien de l'étang de St Mathurin et de celui de Kermélo : Enlèvement des arbres tombés à l'eau qui pourrissent et freinent l'écoulement de l'eau et des sédiments;

- que la population soit informée de manière objective en restant sur les faits

- que la truite fario, et les autres espèces protégées, soient préservées. Ceci n'est possible qu'en préservant l'étang d'eau douce de St Mathurin qui sert de refuge aux truites lors de sécheresse du ruisseau du Ter en été.